ABONNEZ-VOUS    I   CONNECTEZ-VOUS  I   RECEVEZ LA NEWSLETTER  I   AIDE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bien-être Mis en ligne le 03/04/13 I Rédaction par La Rédaction
E-mail

Pour le Planning familial, les détails font que la mesure en vigueur depuis le 31 mars « ne changera rien ou pas grand-chose ».

La suite de cet article est accessible sur abonnement.
Vos abonnements permettent aux nouvelles news d'exister.

E-mail
 

Commentaires (Abonné-e : connectez-vous pour commenter)   

 
#2 mineures contraceptées09 Aziza 04-04-2013 10:52
Tout à fait d'accord avec Lili: les pilules de 3é et 4éme génération sont dangereuses déjà pour la santé de
beaucoup de femmes majeures, on n'allait pas laisser les mineures se les procurer sans examens ni analyses, avec le risque couru pour leur santé, et leur fertilité future!
Pour le préservatif, il est des pays où ils sont en distributeurs dans les lycées, les facultés, et certains autres lieux publics susceptibles d'accueillir des jeunes. mais une campagne serait surtout nécessaire pour éduquer les jeunes hommes à la responsabilité; ce qui n'est jamais fait!
De plus, pour ne pas passer par l'assurance maladie classique(carte vitale des parents),il faudrait recourir à l'Aide Médicale d'Etat, comme pour les sans-papiers. Est ce budgétairement une bonne solution?
quant à l'âge de 15 ans, je rappelle que la notion pénale de "mineur de moins de 15 ans" existe pour les atteintes, détournement, viols, etc... A moins de 15 ans(-âge à partir duquel une fille pouvait se marier jusqu'à une période récente!)on est une enfant, et il est périlleux de suprimer ainsi la notion d'enfance. N'oublions pas que beaucoup de trés jeune filles n'ont une sexualité que pour satisfaire leurs (légitimes) besoins affectifs, et rentrent dans un douloureux système d'échange:leur corps contre quelques calins. Là aussi, à quand une campagne ? Et la loi a peut être pris en compte tous les cas d'abus sexuels par les pères, beaux pères, et tontons, qui verraient comme du gâteau le fait de pouvoir oeuvrer couverts par une contraception.. .Non, je n'ai pas l'esprit mal tourné: j'ai été atterrée de lire, sur des forums de discussion féminins, le nombre d'appels au secours de trés jeunes filles sur des abus commis dans le cadre familial.le plus terrible est que celles qui leur répondent n'envisagent JAMAIS qu'elles puissent appeler la police. c'est "parles en à un psy" ou "confie toi à ta maman"..
Signaler à l’administrateur
 
 
#1 LogiquesLili 04-04-2013 10:14
Si je partage certaines critiques il y a une certaine logique dans ces restrictions.
L'actualité récente le montre, les pilules de 3e et 4e génération comportent un risque médical plus important qui rend encore plus indispensable la consultation médicale préalable, et souvent des examens complémentaires . Or comme vous le précisez, ceux-ci ne seront pas pris en charge. On ne pouvait permettre une exception qui aurait permis à des mineures de recevoir directement d'un pharmacien des pilules qui présentent un risque supérieur.

C'est vrai que les préservatifs gratuits ça aurait été utile. Mais le préservatif est (aussi) un business et sa gratuité pour les mineurs aurait pu entrainer des détournements (mineurs qui collectent gratuitement, majeurs qui utilisent voire revendent...)

Pour la carte Vitale, quel est ce dispositif? Comment mettre en place la gratuité sans passer par la Sécu et donc la carte Vitale?

Le plafond des 18 ans est technique. Il serait en effet souhaitable qu'une autre loi facilite l'accès gratuit à la contraception pour les 18-25 ans, période la plus sensible au final. Mais ils sont majeurs, donc la question de l'anonymat ne se pose plus et par définition, une loi sur la contraception des mineurs ne peut s'appliquer aux plus de 18 ans.
La question de plancher... Peut-être pour éviter qu'une femme envoie sa gamine de 13 ans chercher des pilules gratuites pour la mère? Ou parce que on a considéré que à moins de 15 ans les parents doivent encore se préoccuper de la vie intime de leurs enfants?
Signaler à l’administrateur
 

LA SELECTION

Unes4 138x180

DOSSIER

Stéréotypes dans les médias, à l'école, dans les jouets, le sport...

En savoir +

SEXISME ORDINAIRE

Créée en 2011, la page Facebook britannique affichant des photos de « femmes qui mangent dans...
Le député Philippe Vitel évoque la "justice du plumart" à propos de Ségolène Royal. Il fait partie...

DANS L'ACTUALITE

De la surexposition d'hommes politiques aux faits divers où les femmes sont définies par rapport...
Des anti-austérité et un conseiller du Président de la République amateur de chaussures de luxe...
Le Premier Ministre met l'économie au pas, Servier est mort et les femmes ont le droit de vote depuis...
Ils veulent supprimer le smic (de façon transitoire ou non), elles veulent travailler sans être agressées....

Les nouvelles brèves

L'ancienne spécialiste des risques de marché chez BNP Paribas, députée PS depuis 2012, devient la...
La victime avait, dans un premier temps, été accusée d'atteinte à la pudeur.
Si les listes pour les élections municipales sont paritaires dans toutes les villes de plus de 1000...

Débat du moment

Qu'est-ce que la richesse ?

Et si on changeait d'indicateurs pour orienter autrement les politiques publiques ?

Réagir !

Plus de Nouvelles News